Jodie Foster : “les studios font de mauvais films pour plaire aux masses et aux actionnaires”

Jodie Foster pousse un coup de gueule contre les studios américains et leur tendance à produire à la pelle des blockbusters qu’elle juge “mauvais” et fait pour de mauvaises raisons.

Visiblement, les blockbusters c’est fini pour Jodie Foster ! Au micro du Telegraph, l’actrice et réalisatrice a partagé son ras-le-bol des films à gros budgets :

“On se rend au cinéma comme on va dans un parc d’attraction. Les studios faisant de mauvais [films] pour plaire aux masses et aux actionnaires c’est comme la fracturation hydraulique -vous avez un retour important et immédiat, mais vous détruisez la terre. Cela ruine les habitudes de visionnage de la population américaine puis à terme celles du reste du monde. Je ne veux pas faire des films à 200 millions de dollars qui parle de super-héros”.

Foster a réalisé un épisode de Black Mirror

C’est dit ! Et à la relance de nos confrères destinée à savoir si elle mettrait un jour en scène un film de super-héros, Foster a répondu qu’elle le ferait seulement si le personnage principal avait une “psychologie vraiment complexe”.

La dernière réalisation en date de Jodie Foster est un épisode de la saison 4 de Black Mirror, et elle avait signé avant cela le long métrage Money Monster. Elle dénonce dans cette même interview un “manque de respect” de Hollywood envers les réalisateurs ou réalisatrices, accusant les studios de n’accepter que les “intouchables” comme Steven Spielberg et Clint Eastwood. Le coup de gueule est passé !

Le Faux Raccord spécial “Hannibal Lecter” :

Faux Raccord Emissions Bonus

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *